Ministère de l’Eau et de l’Energie

Sceau de Republique Gabonaise

Démarrages imminents des travaux des barrages FE2 et Impératrice Eugénie.

Logo

Le Ministre de l’Energie et des Ressources Hydrauliques, Désiré GUEDON qu’accompagnaient quelques techniciens de son département vient de séjourner en Chine. Il a au cours de cette tournée, à l’invitation de la Société China Gezhouba Groupe Corporation (CGGC) visité le siège à Pékin et les réalisations à l’intérieur du pays de ce Groupe adjudicataire du marché de construction des centrales hydroélectriques de Fe2 à Mitzic (36 MW) et des Chutes de l’Impératrice Eugénie de Fougamou (88 MW) dans le cadre d’un emprunt de l’Etat.

Le séjour chinois du Ministre de l’Energie a également permis à la délégation gabonaise de boucler les discussions avec la société CGGC sur le démarrage effectif des travaux sur les sites de Fe2 à Mitzic et les Chutes de l’Impératrice Eugénie de Fougamou. Toutes ces étapes devront donc conduire l’entreprise chinoise à démarrer les travaux de ces deux ouvrages.

En marge, Désiré GUEDON a également signé avec la CGGC, un protocole d’accord sur la construction des lignes de transport d’énergie et des ouvrages associés pour l’évacuation d’énergie de Fougamou vers la capitale, en passant par les principales villes du Moyen Ogooué et de l’Estuaire.
En vue d’augmenter l’offre énergétique à l’horizon 2020, la République Gabonaise a lancé un appel d’offres public au troisième trimestre 2013 et, c’est le groupe CGGC qui a remporté le marché.
L’aménagement hydroélectrique de l’Impératrice est destiné à alimenter en énergie propre tous les principaux pôles industriels et les localités situées sur l’axe Fougamou-Lambaréné-Libreville.
Cette énergie propre se substituera à celle des centrales thermiques fonctionnant au gazole dans les localités précitées.
Quant au barrage hydroélectrique de Fe2, sa construction en plus d’accroitre la disponibilité en énergie propre, renouvelable et à moindre coût, va permettre d’alimenter en énergie les principales localités de la province du Woleu Ntem en permettant l’arrêt des centrales thermiques actuellement en fonctionnement (Oyem, Bitam, Mitzic et Minvoul).
Dans le cas du nord du pays, les lignes électriques ainsi que les alimentations des différents villages avaient déjà été réalisées par la société BOUYGUES Energies dans leur première phase.

Le Groupe CGGC est une multinationale chinoise spécialisée notamment dans la conception, l’achat, l’exécution et l’investissement des projets ayant trait aux ouvrages hydrauliques, hydroélectriques, à l’électricité thermique, électricité nucléaire, électricité éolienne, installation électromécanique, transport et distribution d’électricité.
Il faut également préciser que l’entreprise CGGC est celle qui a réalisé le plus grand barrage actuellement en service dans le monde, le barrage des Trois Gorges, d’une puissance totale installée de 22.400 MW.

Publié le : 24 / 07 / 2015


En Haut